Bilan après deux jours aux MS Experiences 2018

Après ces deux jours passés à #Experiences18 rythmés par une dizaine de sessions, talks et échanges avec des partenaires de Microsoft, il est maintenant temps de prendre un peu de recul et de tirer quelques enseignements

20181107_microsoft-experience18.jpg

Trois piliers se distinguaient lors des différentes présentations, à savoir les évolutions liées au Workplace, à Azure et la place de plus en plus important de l’Intelligence Artificielle. Dans de nombreux cas, ces trois piliers sont liés entre eux. Threat Intelligence par exemple, en preview pour le moment, est une illustration de la manière dont l’IA couplée aux solutions d’Office 365 permet d’avoir une réaction rapide à des menaces (comme des URL novices), y compris à celles activées après une introduction dans le SI. En y ajoutant une couche comme l’accès conditionnel d’Azure AD, il est possible d’avoir une réponse ciblant les utilisateurs potentiellement impactés mais également de proposer aux utilisateurs différents degrés d’authentification afin de leur fournir la meilleure expérience possible tout en garantissant une sécurité d’accès aux ressources.

Il y avait de nombreuses sessions et talks sur Office 365 et en particulier sur Teams qui suscite un réel engouement. Lors des différents REX sur O365 auxquels nous avons assisté, Teams a été systématiquement cité en tant que produit qui suscite de l’intérêt auprès des utilisateurs malgré les difficultés qui peuvent exister liées à la coexistence avec Skype for Business. L’impact sur la téléphonie provoque des interrogations et a fait l’objet de plusieurs présentations. Celle sur les fondamentaux pour améliorer la qualité de la voix était particulièrement intéressante car elle proposait une solution consistant à déployer localement des robots qui simulent fréquemment des appels pour obtenir des métriques sur la qualité du service de Teams et du réseau. Des dashboards concatènent ces informations afin d’identifier la cause des problèmes et in fine de sortir du seul ressenti qui ne permet pas d’identifier efficacement l’origine de possibles dysfonctionnements.

Plusieurs autres enseignements pourraient être tirés de ce salon avec par exemple les moyens déployés pour accompagner la conduite du changement lors de la mise en place d’Office 365. Cependant, je souhaiterais terminer ce billet en citant Microsoft Time Line et de Your Phone Apps présentés lors de la plénière du second jour. Ces solutions permettront une interaction entre un poste Windows 10 et des terminaux mobiles et vont dans le sens d’une mobilité accrue avec une transition simplifiée du passage d’un terminal à un autre. Microsoft Time Line permet par exemple de retrouver directement un document sur lequel un utilisateur travaillait sans avoir à ouvrir un Drive et à aller chercher son document et donc d’améliorer l’expérience de l’utilisateur.